1918-10-21-DE-001
Deutsch :: de
Home: www.armenocide.net
Link: http://www.armenocide.net/armenocide/armgende.nsf/$$AllDocs/1918-10-21-DE-001
Quelle: DE/PA-AA/R 11061
Zentraljournal: 1918-A-48106
Erste Internetveröffentlichung: 2000 März
Edition: Kaukasus Kampagne
Praesentatsdatum: 11/11/1918 a.m.
Zustand: A
Letzte Änderung: 03/23/2012


Der Leiter der deutschen Delegation im Kaukasus (Kreß von Kressenstein) an den Reichskanzler (Prinz Max von Baden)

Bericht



Tiflis, den 21. Oktober 1918

1 Anlage.

Euerer Großherzoglichen Hoheit beehre ich mich anliegend als Material in der Armenierfrage Abschrift einer Eingabe des armenischen diplomatischen Vertreters in Tiflis gehorsamst vorzulegen.

Ich habe den Vertreter der Delegation in Baku, Oberstleutnant Freiherr von der Goltz, beauftragt zu helfen, soweit dies möglich ist.


Frhr. von Kreß.


Anlage.

Abschrift.

Stempel der Vertretung der armenischen Regierung in Tiflis.


Le 19. octobre 1918.

Nr. 1288.

Excellence!

Vos bonnes intentions pour tout ce qui concerne Bacou me sont connues. Je sais également tous les efforts que Votre Excellence a apporté à introduire a Bacou un détachement avec les troupes turco-tatares, ce qui aurait occasionné une garantie des biens et des vies des habitants arméniens de Bacou. Il ne m'est également pas inconnu le refus tenace qui était oppose à toutes vos intentions.

Tout le monde connaît maintenant les horreurs dont fut victime la population inoffensive arménienne de Bacou et je n’ai aucun doute que les renseignements que vous avez, seront à temps communiqués au Gouvernement et a la nation Allemande. Toutefois la conduite inhumaine qui continue à avoir lieu envers cette population martyrisée, et le cauchemar sous lequel continuent à vivre encore les Arméniens de Bacou - ne sont pas connus à tout le monde.

Une terreur règne a Bacou. D’après les récites et les rapports des témoins de nationalités différentes et dans ce nombre il faut inclure et des musulmans, toute la classe intellectuelle arménienne est arrêtée et endure des tortures inimaginables. De ce nombre jusqu’à présent nous avons appris l’arrestation des personnes suivantes.

1. Tigrane Sakharian (docteur en médecine),
2. Djoumchout Aroutiuniantz (l'ex-maire de la Ville),
3. Artem Egiasarian,
4. Konstantin Kalantarian (ingénieur),
5 Samson Amiroff,
6. Serge Melikoff,
7. Georges Melilkoff,
8. Petre Souraboff,
9. Stepan Tigranian (avocat),
10. Mickail Atabekian (directeur de la banque du Caucase),
11. Konstantin Khisanian (ingénieur),
12. Manandian (avocat),
13. Khoublarian (directeur de la banque de commerce),
14. Grigor Ogandjanian

La plupart des emprisonnés n'ont aucun rapport avec la politique, car tous ceux qui ont organisé la défense de la ville de Bacou, d’après les mêmes sources, ont quitté la ville à temps. L'arrestation de la classe intellectuelle peut être envisagé comme un acte de vengeance d'une cruauté inutile.

Les poursuites et les oppressions de la population arménienne ont fait surgir des groupes d'extorqueurs qui achèvent de ruiner cet élément. Sous la menace de dénoncer aux autorités, ces groupes d'extorqueurs somment beaucoup d’arméniens riches à verser des sommes d'argent plus que considérables et en cas de refus menacent de les faire emprisonner, les accusant d'avoir pris part au massacre des tatares.

Après le massacre apparurent une foule d'orphelins et de blessés, qui sans aucun aide de quel côté que ce fut, survivent à des jours effroyables et des bruits en plus circulent, que les autorités de Bacou ont l'intention d'amasser les réfugiés dans des camps de concentration, où ces derniers seront voués sans aucun doute a une mort certaine.

En vous communiquant tous ces faits, je prie Votre Excellence au nom de l’humanité et de la charité dont vous vous êtes toujours guidés à bien vouloir protéger les malheureux habitants arméniens afin qu'ils soient à l'abri des attentats qui pourraient se commettre et sur leurs vies et sur leurs biens.

Veuillez agréer, Excellence, l'expression de ma plus haute considération.


A. Djamalian
Chargé d'Affaires de la République de l’Arménie auprès du Gouvernement Géorgien.

Son Excellence, Monsieur le Général Kress von Kressenstein,
Chef le la Délégation Impériale Allemande au Caucase.



Copyright © 1995-2015 Wolfgang & Sigrid Gust (Ed.): www.armenocide.net A Documentation of the Armenian Genocide in World War I. All rights reserved