1915-05-22-DE-002
Deutsch :: de
Home: www.armenocide.net
Link: http://www.armenocide.net/armenocide/armgende.nsf/$$AllDocs/1915-05-22-DE-002
Quelle: DE/PA-AA/R14086
Zentraljournal: 1915-A-18754
Erste Internetveröffentlichung: 2003 April
Edition: Genozid 1915/16
Praesentatsdatum: 06/13/1915 p.m.
Zustand: A
Letzte Änderung: 03/23/2012


"L'Humanité"

On massacre en Arménie
La Responsabilité du gouvernement turque


Nous recevons de source absolument sûre des nouvelles terribles d’Arménie.
Le gouvernement turc et la population musulmane rendent les Arméniens responsables de la guerre néfaste dans laquelle on les a engagés. Les réguliers turcs, aidés des Kurdes brigands et de la basse populace, poursuivent systématiquement l’oeuvre de ruine et de deuil dans toute l’Arménie. Aux réquisitions forcées ont succédé le pilage sans merci, le meurtre, le viol.

On tue absolument tous les hommes valides épargnés par la conscription, ainsi que tous les enfants mâle; on emmène les femmes jeunes et jolies et les fillettes, même en bas âge. On ne laisse dans les villages dévastés et ruinés que les vieilles femmes dont on ne saurait que faire.

Les Arméniens qui ont pu échapper à cette hécatombe en s’enfuyant dans les montagnes, exaspérés par ce traitement sauvage, se sont révoltés et ont pris les armes pour venger au moins leur honneur et vendre chèrement leur vie. Djemal pacha cerne Zeïtoun avec une forte armée. Van est assiégé également et défendu héroïquement par une poignée de braves.

A Constantinople et dans tous les centres arméniens, le gouvernement a fait arrêter tous les intellectuels, de nombreux prélats et presque tous les membres en vue du parti révolutionnaire arménien ”Dachnaktsoutioun”, qu’on a exilé à Koniah.

Le gouvernement jeune-turc dépasse en cruauté son prédécesseur.

Dans l’affolement de la défaite imminente, il se venge sur les chrétiens d’Arménie de sa faillite morale et politique.

Le pauvre peuple arménien, tant de fois massacré, se voit revenu aux jours les plus atroces de la terreur hamidienne.

Tous ceux qui ont pu fuir leur malheureuse patrie, si inhospitalière et pourtant si chérie, ont passé au Caucase, implorant la protection du gouvernement russe et de leurs frères arméniens.

Il y a actuellement plus de 100000 réfugiés arméniens-turcs au Caucase. Ils ont été répartis dans les villages de leurs frères de race et la population, pauvre elle-même et éprouvée par la guerre, les nourris et les héberge avec un touchant dévouement.

Le seul salut, c’est l’intervention énergique de tous les Etats neutres qui, seule, pourrait mettre un terme à cette extermination d’une race. Les Etats-Unis particulièrement peuvent utilement intervenir.



Copyright © 1995-2015 Wolfgang & Sigrid Gust (Ed.): www.armenocide.net A Documentation of the Armenian Genocide in World War I. All rights reserved