1916-06-19-DE-004
Deutsch :: de
Home: www.armenocide.net
Link: http://www.armenocide.net/armenocide/armgende.nsf/$$AllDocs/1916-06-19-DE-004
Quelle: DE/PA-AA/BoKon/172
Botschaftsjournal: A53a/1915/1808
Erste Internetveröffentlichung: 2003 April
Edition: Genozid 1915/16
Zustand: A
Letzte Änderung: 03/23/2012


Der Apostolische Delegat in Konstantinopel (Ange Marie Dolci) an den deutschen Botschafter in Konstantinopel (Wolff Metternich)

Schreiben



Constantinople le 19 Juin 1916
Excellence,

Je me permet de solliciter confidentiellement l’intervention de Votre Excellence en faveur de ce qui fait l’objet de la note ci-jointe, qui m’a été envoyée par le Patriarche Arménien-Grégorien, qui demande lui-aussi pour mon entremise l’intervention de Votre Excellence auprès du Gouvernement.

Je compte sur votre puissant office et sur votre discrétion au sujet de cette demarche du Patriarche.

Avec profonde hommages


Ange Marie Dolci

Anlage
Le 5/18 Juin 1916.

Le projet d’extermination du peuple arménien en Turquie est encore dans toute sa vigueur.

Chaque semaine, sous divers prétextes, de nombreux Arméniens sont encore exilés de la Capitale.

Les exilés arméniens se trouvant à Eski-Chéhir, à Angora, à Afion Karahissar, à Konia, sont impitoyablement expulsés de ces villes, et dispersés dans les villages musulmans des environs ou encore plus loin.

Les exilés arméniens d’Alep et des environs, c’est à dire de Bab, de Mumbidje, de Souroudje, de Maara, etc., sont chassés vers les déserts, où privés de tout moyen d’existence, ils périssent misérablement de faim, de toutes sortes de maladies et de la rigueur du climat.

Toutes sortes de violence sont exercées sur les quelques familles arméniennes demeurées dans des différentes villes, dont les soutiens servent dans les armées, pour les contraindre à embrasser l’islamisme. Ainsi les Arméniens de Bolou, de Kirchéhir, de Dének-Maden, etc. ont été forcés d’abandonner le Christianisme dans ces derniers mois.

Dans ces derniers jours 60 familles arméniennes d’Afion Karahissar sont devenues musulmanes.

Les exilés se trouvant à Eski-Chéhir tous ont été expulsés, parce qu’ils n’avaient pas voulu écouter des propositions les exhortant de se convertir à l’Islamisme.

Le même sort attend les exilés se trouvant à Konia, à Angora, et ailleurs. C’est ainsi que le gouvernement ottoman dans le but de faire accepter l’Islam aux Arméniens exilés, a défendu formellement l’ouverture de toutes les églises arméniennes.

C’est grâce à l’intervention de la Bulgarie que le reste des Arméniens d’Andrinople ont été exemptés de cette violence à laquelle ils avaient été soumis.

Il est certain que le Gouvernement ottoman a résolu d’extirper le christianisme de la Turquie avant la fin de la guerre générale. Et tout cela à la honte du monde chrétien.

Patriarche Arménien-Grégorien



Copyright © 1995-2015 Wolfgang & Sigrid Gust (Ed.): www.armenocide.net A Documentation of the Armenian Genocide in World War I. All rights reserved