1915-11-18-DE-001
English :: en de
Home: www.armenocide.net
Link: http://www.armenocide.net/armenocide/armgende.nsf/$$AllDocs/1915-11-18-DE-001
Source: DE/PA-AA/BoKon/171
Central register: 1915-A-32610
Embassy register: A53a/1915/6866
Edition: Genocide 1915/16
Embassy/consular serial number: Nr. 875
Translated by: Vera Draack (Translation sponsored by Zoryan Institute)
Last updated: 03/23/2012


From the Undersecretary of State in the German Foreign Office (Zimmermann) to the Ambassador in Constantinople (Wolff-Metternich)

Directive



No. 875
Berlin, 18 November 1915
2 Encl.

Subsequent to other events.

I respectfully send Your Excellency a transcript of the decree signed by Lieutenant Colonel Böttrich concerning the removal of Armenian railway employees, and a remark made by the Deputy Director of the Anatolian Railways with regard to this rule. Both of these documents were given to us in confidence by the administrative board of the Anatolian Railway Company and we have informed the Supreme Army Command accordingly.


Zimmermann

[Note by Neurath]

[illegible] of the letter is already in our files. With regard to the matter itself, no steps are to be initiated for the time being.

Enclosure 1

Transcript of A 32610. Translation.

3 Octobre 1331. Enclosure No.3. Copy.

Vice-General of the Imperial Army.

No. 6882.


Urgent.

Au Commissariat Militaire de la ligne d’Anatolie.


Il est à votre connaissance que le Gouvernement a procédé à faire changer de domicile aux arméniens se trouvant domiciliés dans certaines localités de l’Empire Ottoman.

Conformément à cette décision, bien que les autorités civiles aient voulu faire changer de domicile également aux arméniens se trouvant attachés au service de toutes les Compagnies des Chemins de fer et dont le nombre atteint un chiffre assez considérable, ayant pensé que ce fait pourrait porter atteinte au service d’exploitation des Chemins de fer, il a été proposé, par un tezkéré ministériel du Grand Vézirat de faire instituer une commission composée des représentants du Ministère de la Guerre et du Ministère des Travaux Publics pour examiner le fait qu’on devait procéder au changement de domicile des arméniens d’une façon régulière et graduellement et pour prendre une décision à cet effet.

Il a été proposé également de communiquer les ordres voulus à qui de droit pour qu’en attendant la décision de la dite commission on ne touche pas aux fontionnaires et aux agents subalternes se trouvant attachés au service des Chemins de fer, ainsi qu’aux parents de ces arméniens.

Sur le consentement Grand‘ Véziriel, la commission en question a été instituée et les décisions y relatives ont été prises.

Le Ministère a communiqué les décisions prises par la Commission, au Ministère de l’Intérieur et on peut s’en rendre compte facilement en examinant le tezkéré et la liste en annexe qui se trouvent envoyés ci-joints.

Ainsi qu’il ressort de la lecture de ces documents les fonctionnaires et les agents subalternes arméniens travaillant au service des chemins de fer, sont divisés en deux catégories dont l’une sera changée dans un délai de 1 à 12 mois, et dont l’autre, dans un délai de 1 à 4 ans.

Il y a lieu de communiquer immédiatement aux Compagnies une copie de tezkéré et de la liste en question et de les forcer d’engager sans faute dans les délais fixés des hommes – bien entendu de réligion musulmane ou bien d’autres nationalités auxquelles on peut avoir confiance – et d’avoir toujours la main la-dessus.

Il est nécessaire de mettre, au fur et à mesure, au courant notre Section du Chemin de fer du résultat des démarches, ainsi que des formalités remplies à cet effet.

Pourtant si les Commissaires Impériaux se trouvaient convaincus que les Compagnies ne pourraient pas parvenir à se procurer les hommes nécessaires pour remplacer quelques uns des agents indiqués dans la liste, malgré qu’elles se soient efforcées au dernier point de trouver des personnes pour faire remplacer les agents devant être changés dans le délai indiqué dans la liste en question, il y a lieu de laisser encore quelques uns à leur poste, mais sans jamais abuser dans l’application de cette mesure.

Les délais indiqués dans la liste commenceront à courir à partir de la date de la communication faite aux Compagnies par les Commissaires Impériaux.

Il y a donc lieu de communiquer sans retard et par lettre aux Compagnies la copie de la présente, ainsi que celle de la liste et de veiller continuellement à la stricte application des mesures figurant dans les articles 2 et 3 de la présente.


(s) Le Lieutenant-Colonel
Boettrich
Directeur des Chemins de fer.

Enclosure 2


Transcript of A 32610. Anatolian Railway.

No. 7702/389.


Constantinople, 28 October 1915
To the Administrative Board of the Anatolian Railway Company, Berlin.

pp

“Not only did Mr. Böttrich not lodge a protest with the Minister of War against the Committee’s decisions, he condescended to pass on these Committee resolutions after signing them.

There will come a time when our adversaries will pay a lot of money to own this document, because with the signature of a member of the military mission they will prove that not only did the Germans do nothing to prevent the persecution of the Armenians, but that certain orders towards this objective were even sent out, i.e. signed by them.

The Military Commissioner put his finger on Mr. Böttrich’s signature with a caustic smile, for the fact that this document, which will be cause for a lot of talk in the future, carries a German and not a Turkish signature, is also invaluable for the Turks.

pp.


The Deputy Director.
Signature.


Copyright © 1995-2018 Wolfgang & Sigrid Gust (Ed.): www.armenocide.net A Documentation of the Armenian Genocide in World War I. All rights reserved